search

Accueil > Projets > 3 - Travaux d’élèves > Allemand Lycée - Travaux d’élèves 2007-2008 > B2i > Le Bauhaus, une école d’architecture et d’arts novateurs

Le Bauhaus, une école d’architecture et d’arts novateurs

B2i Lycée - Travaux d’élèves - Classe de 1ère S2 - Juin 2008

vendredi 27 juin 2008

Le BAUHAUS

Walter GropiusLe Bauhaus est une école d’architecture et d’arts novateurs fondée en 1919 à Weimar par Walter GROPUIS. (voir illustration ci contre : Gropuis vers 1930 posant devant un de ses dessins)

La conception de l’art selon les artistes du Bauhaus est la suivante : l’art doit répondre aux besoins de la société, il doit être UTILE.

Les plus grands artistes de l’époque ont enseigné au Bauhaus. Dès 1919, Johannes Itten, Lyonel Feininger, Gerhard Marcks, Adolf Meyer et Georg Muche devinrent professeurs d’art et d’architecture à l’école du Bauhaus.
Les suivirent en 1921 Paul Klee et Oskar Schlemmer ;
Vassily Kandinsky vint en 1922 et Làszlô Moholy-Nagy en 1923.

Les maîtres du Bauhaus

Les Maîtres du Bauhaus sur le toit de l’école avec, en partant de la gauche, : Josef Albers, Hinnerk Scheper, Georg Muche, László Moholy-Nagy, Herbert Bayer, Joost Schmidt, Walter Gropius, Marcel Breuer, Wassily Kandinsky, Paul Klee, Lyonel Feininger, Gunta Stölzl und Oskar Schlemmer.

Le Bauhaus proposait non seulement des classes de sculpture, de peinture et d’architecture mais aussi des cours d’arts décoratifs, de typographie, d’arts appliqués à l’industrie et au commerce ainsi que des cours consacrés à “ la symbolique formelle ” car l’art et la production (l’industrie) étaient pour eux en étroite relation.

L’association de toutes ces disciplines doit permettre de créer “la construction du futur” selon l’expression de Kenneth Francton. Le dessin le plus réprésentatif de cette “construction du futur” est « la cathédrale du futur » de l’artiste Feininger.

Ce rapport entre l’enseignement du Bauhaus et “la construction du futur” est conforté par l’esprit du début du siècle, car le 20ème siècle s’ouvre sur une très grande confiance dans l’avenir, c’est-à-dire dans le progrès, les sciences et la technique.

Le but de Walter GROPUIS est de relier l’art et la machine, la théorie et la pratique ; il s’agit de créer des objets (= art / théorie) qui pourront ensuite être produits en série et accessibles à un grand public (= la production en série = la machine / la pratique) : l’art et l’industrie vont de pair.

Ci-dessous quelques objets issus du Bauhaus décoratifs et UTILES pouvant être produits à grande échelle et accessibles à un large public :

siège en tubes metalliques, Marcel Breuer, 1926

siège en tubes metalliques, Marcel Breuer, 1926

Théière, Marianne Brandt, 1924.

Théière, Marianne Brandt, 1924.

A cause se son originalité d’enseignement par rapport aux écoles traditionnelles, le Bauhaus et ses étudiants sont considérés comme des hippies, des bohémiens.

Comme le Bauhaus suscite l’opposition des autorités de la région de Thuringe (où est située la ville de Weimar) et à cause de la pression exercée par le parti national socialiste, le Bauhaus doit fermer ses portes et déménage à Dessau.


Le bâtiment abritant l’école du Bauhaus à Dessau.

La municipalité de Dessau demande à Gropuis et ses élèves de dessiner les plans du bâtiment qui accueillera la nouvelle école du Bauhaus. L’édifice est construit en verre et en béton, et il est rigoureusement fonctionnel (pratique et utile).

L’enseignement dispensé au Bauhaus, en plus d’être original, était international. En effet les professeurs comme Johannes Itten (suisse), Paul Klee (autrichien), Vassily Kandinsky (russe) ont des nationalités différentes ; ce qui permet d’avoir une vision plus internationale de l’art.

Parmi les professeurs du Bauhaus on retrouve Vassily Kandinsky, un peintre russe naturalisé allemand puis français, considéré comme un pionnier de l’art abstrait et qui a beaucoup joué dans ses tableaux avec les couleurs et les formes. (cf illustration ci-après)

Le constructivisme est aussi au centre de l’enseignement dispensé au Bauhaus.

En 1928, Gropius abandonne la direction de l’établissement et c’est le Suisse Hannes Meyer, directeur de l’atelier d’architecture depuis 1927, qui lui succède.
Il démissionne à son tour en juin 1930 et est remplacé par Ludwig Mies Van der Rohe (un hollandais).

En 1932, les nazis prennent le pouvoir en Saxe-Anhalt (où se situe la ville de Dessau) et le Bauhaus de Dessau va s’établir à Berlin dans une usine vide que Mies Van der Rohe fait repeindre en blanc.

Dès lors les choses vont très vite. Hitler devient chancelier du Reich en 1933 et le Bauhaus fut alors déclaré “antigermanique” et “dégénéré” et cessa donc toute activité en 1933...

Paul Klee, du nouveau en octobre, 1930.
Paul Klee, du nouveau en octobre, 1930

Webographie :

- Un article complet sur l’Histoire du Bauhaus est en ligne sur Wikipédia
Wikipédia(collectif) - Wikimedia Foundation, Inc. - 9 juin 2008 (dernière modification)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bauhaus

- Un dossier sur le Bauhaus et son histoire est consultable sur le site de LeMo, le Musée d’Histoire Allemande.
Article de Carola Jüllig : “Das Bauhaus”
Deutsches Historisches Museum GmbH et Stiftung Haus der Geschichte der Bundesrepublik Deutschland, 1997-1998.

http://www.dhm.de/lemo/html/weimar/kunst/bauhaus/index.html

- Un dossier très complet sur l’Histoire du Bauhaus et ses artistes est consultable en ligne sur le site officiel de la chaîne hertzienne non payante ARTE.
Dossier écrit par Richard Copans :“ L’Histoire du Bauhaus”- ARTE G.E.I.E. - 31/01/05.
http://www.arte.tv/fr/bauhaus/L-Histoire-du-Bauhaus/772012.html

- Et enfin pour tout savoir sur le Bauhaus, ses artistes, voir des œuvres et tout connaître des dernières expositions consacrées au Bauhaus, vous pouvez consulter le site officiel du Musée du Bauhaus et ses excellents articles.
Articles rédigés par Magdalena Droste, Peter Hahn, Karsten Hintz, Bärbel Mees, Klaus Weber, Christian Wolsdorff - Bauhaus-Archiv Berlin -Mise à jour quotidienne.
http://www.bauhaus-museum.de/

- Et ici le lien direct pour avoir accès à la biographie de tous les artistes du Bauhaus : (toujours sur le site du Musée du Bauhaus)
http://www.bauhaus.de/bauhaus1919/biographien/index.htm

Bibliographie :

-  DROSTE, Magdalena : « Le Bauhaus », Taschen GmbH, Petite Collection Taschen, 2007 (cote CDI Lycée : 709.43 DRO, rayon Arts)


Article réalisé par Léa Languillat, Fiona Saigre et Agathe Vasseur (Classe de 1ère S2 - Juin 2008) dans le cadre du B2i Lycée.

Nous ne saurions garantir la validité permanente des liens internet fournis dans cet article.

Toutes les illustrations proviennent du site officiel du Musée des archives du Bauhaus dont les références sont citées dans la Webographie. Tous droits réservés à ce musée et / ou aux auteurs et/ou à leurs ayant droit.

Messages