Cité scolaire Pierre Larousse - Toucy 89130

Accueil > Lycéens > Enseignements d’exploration de 2nde > Arts visuels > Maison bonbon, couleur et bonne humeur

Année 2010-2011

Maison bonbon, couleur et bonne humeur

mardi 16 août 2011, par Jessie

Présentation du travail artistique

J’ai commencé par dessiner l’entrée du petit château de Tanlay. Je voulais partir sur un dessin en noir et blanc un peu "gore"... D’où la main porte au centre de la feuille et l’ouverture des murs. Ça devait ressembler à des muscles ou des veines. J’ai changé d’avis pour un monde de bonbons, de bonne humeur et de couleur.

J’ai repris les couleurs en diagonales. La première chose que j’ai dessinée, c’est la sucette géante et la canne à pêche bonbon. Les fils qui parcourent le château font partie du bâtiment ; on pourrait imaginer que c’est de la barbe à papa ou une usine où l’on verrait de l’extérieur la matière première à la composition du bonbon.

Il y avait un vide au centre, j’ai dessiné deux grandes cannes à sucre ; elles servent de piliers. La fenêtre bonbon ; le roi nounours et ses sujets ont prit place dans le dessin rapidement. Les bonbons sont des Dragibus, des fraises Tagaga, il y a aussi des bananes qui sont sur les fenêtres. Le toit est fait de pain d’épice et pour les parties plus foncées ce sont des spéculos. Il y a aussi de la réglisse, des Carambars sous les fenêtres et des glaces contre les murs. La dernière chose que j’ai réalisée, c’est le fond ; la verdure et le ciel ont été faits à la peinture classique .

Analyse du dessin

Mon dessin est imaginaire : on le voit aux personnages et aussi parce qu’il n’y a pas de profondeur dans le graphisme. C’est plat. Le cadenas et le jeu de clés restent inexplicables. On peut constater que le château n’a plus sa forme de base : il ne reste que quelques pierres et les motifs sous les fenêtres. Quant aux fenêtres, elles sont restés blanches... Après tout, c’est un monde fictif. A vous d’imaginer la suite !

Jessie Boyer