search

Accueil > Projets > Archives > Spectacle de contes comoriens pour les 6èmes

CDI Collège. Année 2013-2014

Spectacle de contes comoriens pour les 6èmes

lundi 6 janvier 2014, par Claire Brabant

  • Le lundi 25 novembre 2013, tous les élèves de 6ème du Collège Pierre Larousse de Toucy ont participé à un spectacle de contes comoriens présenté par Salim Hatubou. Les élèves étaient accompagnés par Mme Gaufillet, Mme Mairet, Mme Perlot et Mme Brabant. Le spectacle c’est déroulé en salle 2 du lycée. Le spectacle a duré 1h30/2h. Les élèves ont beaucoup apprécié le spectacle à part quelques uns qui ont trouvé qu’il y avait trop de répétitions.
    Salim Hatubou a expliqué d’où il venait, les origines des Comores et qui lui avait transmis les contes. Ensuite, il a raconté de nombreux contes comoriens en faisant participer le public. A la fin du spectacle, les élèves ont posé des questions au conteur.
    Audrey et Ilona
  • Petite biographie de Salim Hatubou :
    Il est né le 20 juin 1972 à Hahaya en Grande-Comore mais depuis ses 10 ans il vit au Nord de Marseille. C’est un conteur et il a toujours aimé raconter ou écrire des histoires. Adolescent, il écrivait déjà des nouvelles qui ont été publiées dans des revues. En 1994, son premier livre sort aux éditions L’Harmattan. C’est un recueil de contes qui s’intitule Contes de ma grand-mère. C’est un hommage à sa grand-mère maternelle qui lui racontait toutes les histoires qu’elle connaissait durant les veillées-contes du village quand il était enfant.
    Lucy et Margot
  • Les Comores  :
    L’archipel des Comores se compose de quatre îles (Grande-Comore ; Mohéli ; Anjouan ; Mayotte) et se situe dans le canal du Mozambique entre l’Afrique et Madagascar. La capitale se nomme Moroni et se trouve en Grande-Comore.
    Ces îles ont été envahies par les Français vers le milieu du 19ème siècle. Les Comores deviennent ensuite des TOM (Territoires d’Outre Mer) en 1946. En 1974, elles demandent leur indépendance, sauf l’île de Mayotte.
    Les Comoriens sont d’origines africaine. Ils parlent le français et l’arabe et sont musulmans.
    Sur ces îles, on cultive de la vanille, du coprah, du manioc, des bananes, des patates douces, de la canne à sucre, des clous de girofle, ...
    Alexandra, Elise et Laurine

Portfolio