search

Accueil > Projets > Les projets CDI > Archives > Actions autour de la lecture > Prix des Incorruptibles 2009 > Compte-rendu de la rencontre avec Guy Jimenes et Bertil Hessel

Compte-rendu de la rencontre avec Guy Jimenes et Bertil Hessel

jeudi 7 mai 2009, par Prix des Incos - 2nde 5

Bertil Hessel, directeur d'Oskar éditions Guy Jimenes, auteur de "L'enfant de Guernica"

L’entretien avec l’auteur Guy Jimenes et son éditeur Bertil Hessel était très enrichissant sur la vision de leurs métiers et ceux qui entourent leurs professions.
Bertil Hessel qui, à l’origine a travaillé chez Larousse, était particulièrement touché de nous rencontrer.
Tous deux nous ont fait part de leur investissement dans la publication du livre : « L’enfant de Guernica », du travail de l’écriture de Guy Jimenes et de la collection dans laquelle le livre paraît.
Guy Jimenes était inquiet face à la sortie de son livre et du succès qu’il pouvait avoir. Contrairement à Bertil Hessel qui lui était persuadé qu’avec le temps, le livre aurait du succès et serait rentable.
Par ailleurs, nous sommes allées à leur rencontre avec Mme Tissier notre professeur, deux documentalistes et deux autres camarades de classes. A ce moment-là, deux sentiments nous ont traversés, la fierté d’être avec deux personnes connues et de la timidité face à ces deux grandes personnes de la Littérature d’aujourd’hui.
De plus, nous ne les imaginions pas aussi détendus qu’ils nous le laissaient paraître.

- Lorsque la rencontre avec le reste de la classe fut faite, ces deux hommes nous ont paru intimidés par cette classe plus particulièrement Guy Jimenes vu que cette apparition en public était la première avec son éditeur.
Par la suite, ils se sont totalement investis quand des élèves leurs ont posé des questions sur l’édition, l’économie littéraire, le travail de l’auteur, l’autopsie du livre et le contexte historique.
Guy Jimenes, lors de ses réponses, nous a fait part de certains moments intimes de sa vie et de son inspiration. Par exemple, lors de son séjour en Amérique latine à Lima, juste avant l’écriture de son livre, il vit beaucoup de jeunes enfants jouant à la toupie. D’où le symbole de la toupie dans son livre et qui vient également de son enfance, lorsque tout petit lui même jouait avec une toupie. Il a toujours été fasciné par la fabrication de cet objet qui se transmet de génération en génération.

- En outre, il ne s’intéresse pas concrètement à l’histoire en elle-même mais aux évènements actuels, comme par exemple la célébration des soixante-dix ans du bombardement de Guernica qui a été l’inspiration première de son éditeur et sur laquelle il a accepté d’écrire.
Guy Jimenes nous a également expliqué lors des questions-réponses, qu’un auteur a toujours un point de vue sur ce qu’il écrit et que rien n’est innocent.

Cette rencontre avec ces deux personnes nous a été bénéfique puisqu’ auparavant nous ne connaissions que peu de choses sur le métier d’éditeur et d’auteur.

La classe

Deux élèves de la classe de 2nde 5